Ogier : "24 secondes de retard, c'est déjà beaucoup, ce ne sont pas des manches devant !"

Sébastien Ogier, tenant du titre sur l'Île de Beauté, a vécu une matinée difficile ce vendredi. Le sextuple Champion du Monde en titre est parti en tête-à-queue dès la première spéciale du jour, et n'a ensuite jamais pu suivre le rythme du trio de tête, emmené par Ott Tanak.

Seulement huitième du général à 24.2 secondes de la première place, le Français espère à présent améliorer le comportement de sa Citroën pour être en mesure de remonter dans le classement.

"Je n'étais pas très à l'aise ce matin, et mon coéquipier (Esapekka Lappi, NDLR), guère mieux, a reconnu Sébastien Ogier au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Corse. La Citroën déçoit un petit peu pour le moment, nous aussi, c'est sûr qu'on a un gros manque de confiance avec la voiture. On a des petites idées pour essayer de retrouver un équilibre qui nous convient, parce que ce matin, je n'avais pas du tout de train avant sur la voiture, et quand la voiture ne tourne pas, je ne suis pas en confiance. Du coup, les secondes s'envolent. 24 secondes, ce n'est pas énorme, mais c'est déjà beaucoup sur un rallye "asphalte", où les écarts sont durs à faire. Et ceux qui sont devant ne sont pas des manches, ils roulent très vite, et ce ne sera pas simple. Mais on va se battre pour essayer de remonter le plus haut possible."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK