Neuville : "Tanak prend beaucoup moins de risques, on sait qu'on ne peut pas jouer avec lui"

Thierry Neuville occupe toujours la troisième place du Tour de Corse ce samedi midi, mais il a dû laisser filer le duo de tête, Ott Tanak et Elfyn Evans, lors des trois spéciales au programme de la matinée. Relégué à 17.2 secondes de la première place désormais occupée par son rival estonien et à 14.9 secondes du très rapide pilote gallois, le Belge sait qu'à la régulière, ce sera compliqué d'espérer mieux qu'une troisième place ce week-end.

"C'était une bonne matinée pour nous, mais dans la dernière spéciale (la plus longue de l'épreuve, 47.18 km, NDLR), nous avons choisi des réglages trop souples, et on touchait beaucoup le sol, a analysé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Corse. On a perdu du temps car on devait faire plus attention dans les parties bosselées. On ne perd malgré cela pas beaucoup de temps, mais de toute façon, Ott Tanak prend beaucoup moins de risques depuis le début du rallye, on sait qu'on ne peut pas jouer avec lui. Le but était de se rapprocher d'Elfyn Evans, mais cela semble difficile aussi. La troisième place ? Il faut prendre tout ce qu'il y a à prendre, il faut aussi faire attention aux crevaisons, le risque est assez élevé ici. Je pense qu'on a bien géré, et il faudra faire pareil cet après-midi."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK