Neuville, sur deux roues dans la Power Stage : "Celle-ci, elle est belle !"

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a remporté ce dimanche le Rallye de Sardaigne avec... sept dixièmes de seconde d'avance sur son grand rival dans la course au titre mondial, Sébastien Ogier.

Le pilote belge, qui a remporté toutes les spéciales de l'épreuve depuis sa crevaison samedi en début d'après-midi, a livré l'une des plus belles performances de sa carrière sur la terre sarde. Et cette bagarre entre les deux meilleurs pilotes actuels du WRC restera dans les annales.

"Ce final, on l'a vécu un peu comme vous : c'était stressant, c'était flippant !, a révélé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. On a toutefois gardé un certain contrôle dans la voiture en spéciale, même si on a pris un peu plus de risques de temps en temps. Quand je voyais que j'étais un peu trop "vite", je ne continuais pas à pousser, je sauvais la situation à chaque fois que j'étais un peu limite. On reprenait ensuite notre rythme, et à la fin, ça a payé. On a eu une frayeur dans la Power Stage : les ornières étaient très creusées, et la voiture s'est mise sur deux roues, quasiment sur le flanc ! J'ai dû redresser un petit peu pour qu'elle retombe sur ses quatre roues et qu'on puisse continuer."

"C'est sûr que cette victoire-ci, elle est belle !, a conclu TN. Premier sur la route en Sardaigne même si on a légèrement été aidés par la pluie le premier jour, une énorme attaque avec beaucoup de prises de risques, une belle gestion samedi, et aujourd'hui, on n'avait plus "qu'à" attaquer pour essayer de grappiller les 3.9 secondes qui nous manquaient. Maintenant, il y a un break (six semaines avant le Rallye de Finlande, NDLR), et on va essayer de bien préparer la suite pour être aussi compétitifs."

Thierry Neuville a fêté son succès dans la mer...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK