Neuville : "Ott méritait de gagner, mais quel final de fou !"

Thierry Neuville a terminé le Rallye de Sardaigne, dont il était le tenant du titre, à une modeste sixième place après avoir rencontré de nombreux soucis tout au long du week-end. Mais le pilote belge fait malgré cela une bonne affaire dans la lutte pour le titre mondial, puisqu'il a pris plus de points que ses rivaux, Sébastien Ogier et Ott Tanak, qui a laissé filer une victoire qui lui semblait promise à cause d'un bris de direction dans la Power Stage.

"Quel final de fou, on n'aurait jamais pu imaginer ce scénario ! Encore une course de dingue. Ott Tanak méritait de remporter ce rallye, il a été supérieur à tout le monde tout au long du week-end, a avoué Thierry Neuville au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. Il était bien plus performant que les autres, personne n'a vraiment pu faire les mêmes temps que lui. Mais malheureusement pour lui, il n'a pas pu remporter ce rallye. C'est à notre avantage, puisque c'est Dani (Dani Sordo, son coéquipier chez Hyundai, ndlr) qui gagne ce rallye, Andreas Mikkelsen termine troisième, je termine pour ma part sixième, on marque des points très importants aux championnats constructeurs et pilotes. Cela rend le championnat encore plus intéressant !"

"Au niveau du championnat, cela semblait mal parti, mais avec le retournement de situation qui s'est produit dans la dernière spéciale, cela nous aide un petit peu, a repris le quadruple vice-Champion du Monde. Mais il y a encore de beaux rallyes à venir, où nous serons plus compétitifs que ce week-end. On a hâte de faire un break : je vais aller à Ypres, faire des essais, puis normalement devenir papa, et ensuite on pourra se concentrer sur la suite !

Sordo : "On y a toujours cru, je suis super content de gagner !"

"C'est super bien, je suis super content de cette victoire !, a lui réagi Dani Sordo. OK, Ott Tanak a eu un problème, mais cela fait aussi partie de la course. On avait la vitesse, donc on y croyait toujours, même six ans après notre seule victoire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK