Neuville : "On a fait le job, malgré quelques petites chaleurs"

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), désavantagé par sa première position dans l'ordre de départ qui l'a obligé à balayer la route, a vécu une journée compliquée sur les spéciales très piégeuses du Rallye de Sardaigne.

Le pilote belge a toutefois parfaitement limité la casse en terminant à la journée à la deuxième place, à "seulement" 18.9 secondes de Sébastien Ogier... et ce malgré quelques très grosses chaleurs !

"Effectivement, on s'est fait quelques petites chaleurs, a avoué Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne, à son retour au parc d'assistance. Les conditions étaient très difficiles. Dans la première spéciale de la boucle de l'après-midi, j'ai rencontré beaucoup de flaques d'eau, et avec le brouillard, je n'ai pas osé prendre trop de risques. J'ai aussi fait un petit tête-à-queue. Puis dans la dernière, on a essayé de faire un coup en chaussant deux pneus neufs, on les avait traînés dans le coffre tout l'après-midi ! On voulait essayer de creuser un petit peu, mais la voiture était complètement déréglée en croisant ces deux pneus, et les différentiels ne fonctionnaient plus.J'ai aussi perdu l'aileron arrière, et sans lui, la voiture saute moins bien !"

"Sébastien Ogier n'avait qu'une roue de secours cet après-midi, moi j'en avais deux, a conclu TN, qui a perdu plus de vingt secondes sur le quintuple Champion du Monde au cours de l'après-midi. Et après le passage des deux roues motrices, en étant premier sur la route, il y a toujours un peu de balayage à effectuer. Mais on a fait le job, la journée a été bonne."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK