Neuville : "Notre fin de rallye n'est pas si mauvaise que cela !"

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota) a remporté dimanche son premier rallye de Suède, deuxième manche du Championnat du monde WRC largement raccourcie en raison des conditions météo, prenant au passage les commandes du Championnat du monde des pilotes. Le pilote de 31 ans a devancé l'Estonien Ott Tanak (Hyundai) et son coéquipier le Finlandais Kalle Rovanpera pour décrocher la deuxième victoire de sa carrière après son succès en Grande-Bretagne en 2017. Le Français Sébastien Ogier (Toyota) s'adjuge la quatrième place tandis que le Belge Thierry Neuville (Hyundai) termine sixième.

"Ce rallye a été assez spécifique. On s’attendait à trouver de la neige et des belles conditions de glace, on s’est retrouvé avec de la pluie et des spéciales principalement en terre. Avec nos positions sur la route, on a optimisé la situation tout au long du week-end. Ca n’a pas été facile, on se retrouve 6e du classement, mais on prend 4 points dans la Power Stage. On est à égalité avec Evans au championnat et on ne devra pas balayer au Mexique, c’est plutôt une bonne nouvelle. On ne savait pas trop avant l’épreuve si les conditions allaient nous sourire ou pas. Ca n’a pas été le cas. Mais notre fin de rallye n’est pas si mauvaise que cela", a expliqué le Belge à notre micro.

"Ca serait sympa si Evans devenait un quatrième candidat au titre. Il a largement mérité sa voiture. Ca a été un rallye à la fois très spécifique et court. Ca a été difficile de se refaire après le premier jour. La saison est fort longue. Rovanpera n’a lui rien calculé dans la dernière spéciale, il a fait un gros chrono. C’est fait, c’est sûr. Je pense qu’un rallye neige doit rester un rallye neige. Ca n’a pas été le cas ce week-end", a aussi indiqué notre compatriote.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK