Neuville, leader méfiant : "30 secondes d'avance ici, ce n'est rien du tout"

Thierry Neuville (Hyundai) a pris la tête du Rallye de Turquie, cinquième des sept manches du championnat du monde des rallyes, à l'issue de la seconde boucle de trois spéciales samedi après-midi dans les alentours de Marmaris.

Le Belge, vice-champion du monde, compte 33.2 secondes d'avance sur son équipier français Sébastien Loeb (Hyundai) et le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris), qui sont dans le même temps.

"C'est une bonne journée pour nous ! La matinée a été un peu plus compliquée, on ne parvenait pas à trouver la pointe de vitesse qu'on espérait avoir, surtout dans les parties cassantes. Durant l'après-midi, on a corrigé le problème. Franchement, j'ai très bien géré mes pneus durant la boucle. Tout a bien fonctionné, j'étais content de la voiture. J'ai pu faire quelques meilleurs chronos et m'installer en tête avec plus de 30 secondes d'avance. C'est une grosse avance sur un rallye normal... mais rien du tout ici, car on doit par exemple encore boucler la plus longue spéciale, la plus cassante aussi, du rallye. On espère passer à travers tout cela dimanche et revenir avec un podium, sur la plus haute marche, pour l'équipe", a indiqué Neuville samedi soir.

Dimanche, deux boucles de deux spéciales, pour un total de 88,74 kilomètres chronométrés, est au programme des pilotes. La spéciale de Cetibeli - la plus longue de l'épreuve avec 38,15 km - ouvre la matinée avant que les équipages ne s'affrontent dans Marmaris.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK