Neuville sur l'annulation d'Ypres : "Le sport passe au deuxième rang"

La prochaine manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), le Rallye d'Ypres en Belgique qui devait se tenir en novembre, est annulée en raison de la reprise de la pandémie de coronavirus, ont annoncé les organisateurs vendredi.

"On a tous été très heureux à l’annonce de l’intégration d’Ypres au championnat du monde cette année. Le covid a évolué… et on s’y attendait déjà tous un peu à cette annulation. On comprend tous cette décision. Pour les raisons qu’on connait, on n’aurait pas pu envisager de courir ce rallye. Le sport passe au deuxième rang au jour d’aujourd’hui. Ypres aurait toutefois mérité sa place dans ce calendrier mondial. C’est trop tôt pour parler éventuellement de faire cela l’an prochain. Cette crise nous concerne tous", a indiqué Thierry Neuville, contacté par téléphone.

Et le pilote belge d'ajouter : "Pour le titre, on a abandonné l’idée d’être sacré. Nos chances sont minimes au vu de cette annulation. 2020, ce n’est pas une année pour être titré. On vient de faire six rallyes, même avec deux manches en plus, le titre n’aurait pas eu la même saveur. On aurait bien sûr toutefois essayé d’aller chercher ce titre. On comprend tous la situation, ce n’est pas la fin du monde pour nous."

"Actuellement, nous n’avons pas d’essais prévus en vue de Monza. Je n’ai pas eu de contact avec l’équipe au sujet de la suite, tout cela va se mettre en place dans les jours à venir. La question aussi sera de voir si le dernier rallye de la saison va être maintenu. On espère tous reprendre 2021 dans des conditions normales. Il faut rester positif malgré tout et respecter les consignes. On ne peut pas faire grand-chose de plus. Il va falloir faire des sacrifices durant un long moment", a aussi précisé notre compatriote.

La dernière épreuve au calendrier, le rallye de Monza, en Italie, du 4 au 6 décembre sera donc décisive pour l'attribution du titre. Après six manches dans une saison réduite par la pandémie, Elfyn Evans (Toyota) mène avec 14 points d'avance sur son équipier Sébastien Ogier et 24 sur Thierry Neuville (Hyundai).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK