Neuville : « Le Chili est un bon mélange... ça risque d'être chaud ! »

Thierry Neuville sera le premier à s'élancer sur les routes inconnues du premier Rallye du Chili, la sixième manche du championnat du monde WRC. Et pour cause puisqu'après ses deux succès en Corse et en Argentine, le Belge s'est isolé en tête du classement général provisoire. Il compte 10 points d'avance sur Sébastien Ogier, tenant du titre, et 28 sur Ott Tanak.

« Après l'Argentine, j'ai fait un voyage en Amérique avec un pote. On est allé à Los Angeles et Las Vegas par exemple. Ca permettait de se changer les idées et de rester plus ou moins dans le même décalage horaire », a précisé Neuville au micro de notre collègue Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF au Chili.

« Le Rallye du Chili, c'est un mélange de l'épreuve en Angleterre, en Australie et certaines parties rapides comme en Finlande. C'est un bon mélange. Les spéciales ont l'air sympas : certains tronçons semblent assez sinueux, d'autres peut-être trop rapides. Les reconnaissances ont été difficiles, il y avait énormément de brouillard. Ca risque d'être chaud ! Je pense que c'est un terrain qui peut nous convenir. Les spéciales du vendredi ne sont pas trop pénalisantes du point de vue du balayage. Le vendredi sera la clé. En étant premier sur la route, on va peut-être découvrir certains pièges en premier. On a envie de débuter sur un bon rythme dès la première spéciale. Le podium final ? Je vais dire Tanak, Neuville et Ogier », a ensuite analysé le pilote Hyundai.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK