Neuville : "Je n'ai pas fait d'erreur, c'est de la malchance, il faut l'accepter"

Pas de chance pour Thierry Neuville (Hyundai), dont une suspension a cassé pendant la première spéciale de samedi (ES8). Neuville, qui a du coup rétrogradé de la 1re à la 9e place provisoire à 3 min 32 sec 3/10, a longtemps travaillé sur sa voiture, mais a été contraint d'abandonner.

"Tout se passait bien, la voiture était très performante. 8 kilomètres avant l'arrivée de la première spéciale, j'avais l'impression d'avoir une crevaison lente. J'avais du mal à tourner dans les virages à droite. Soudainement, j'ai vu le capot se lever et j'ai compris que c'était un sérieux problème. On a fini au ralenti, puis on a essayé de mettre les amortisseurs avant à l'arrière pour soulager l'avant. Même comme ça, il n'y avait pas moyen de continuer", a précisé Neuville à son arrivée au parc d'assitance.

"On a montré des belles performances. Ca n'a malheureusement pas payé. On était en avance à l'intermédiaire. Tout peut arriver, il faut l'accepter. Il faut revenir plus fort et être champion à la fin de l'année. Ca fait partie du jeu. On a manqué de chance car on n'a rien touché durant ce rallye. On a mis des nouveaux amortisseurs ce matin, c'est incompréhensible. Je n'ai pas fait d'erreur, c'est de la malchance, on a été les plus forts durant le week-end. On doit tout miser sur la Power Stage de dimanche", a conclu le Belge à notre micro.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK