Neuville : "Je dois faire mon job et attendre de voir ce que font mes équipiers"

Thierry Neuville a réussi sa deuxième journée sur les routes du Rallye de Catalogne en soufflant la première place à Sébastien Loeb puis en creusant un écart de plus de 20 secondes sur ses poursuivants grâce notamment à trois scratchs.

"C'est une bonne journée pour nous. Il fallait faire le boulot aujourd’hui et on l’a fait. On est content d’être là où l’on est", s'est réjoui Neuville au micro d'Olivier Gaspard.

Mais s'il guide ce rallye de manière autoritaire, il y a aussi le revers de la médaille. Ott Tänak est revenu comme un boulet de canon sur Dani Sordo et Sébastien Loeb dans l'après-midi et s'est emparé de la troisième place au détriment du Français.

"On voit qu'il est plus rapide. Même moi, je n’aurais pas pu résister par rapport à lui dans l’après-midi. De notre côté, on a fait ce qu’il fallait faire. Je préférais évidemment que mes équipiers soient devant lui. Mais bon, je ne peux pas faire le job des autres. On voit que la Toyota a un certain avantage sur certains profils de route."

Son co-piote Nicolas Gilsoul est lui aussi très satisfait de ce samedi sur l'asphalte catalan. "C'était une excellente journée mis à part un soucis de frein dans l'ES3. Je ne vais pas dire que tout est sous contrôle mais tout se passe vraiment bien. On se force à prendre le moins de risques mais gérer est un bien grand mot. Le rythme est très élevé."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK