Neuville, Gilsoul et le travail d'équipe : "Une meilleure position grâce à des soucis électriques"

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul n'ont personnellement plus rien à gagner avant la Power Stage de ce Rallye du Mexique, mais ils comptent bien jouer la carte de leur employeur, Hyundai Motorsport, pour faire gagner à l'équipe sud-coréenne un maximum de points ce week-end.

Reparti en Rallye 2 après ses mésaventures électriques de la veille, l'équipage belge a pointé en retard avant le départ de la deuxième spéciale du jour et s'est élancé entre le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) et Ott Tanak, ce qui a permis de favoriser la remontée de son coéquipier estonien. Un coup tactique ? Plutôt un souci électrique, selon les deux hommes...

"On a globalement vécu une bonne matinée, mais malheureusement, on a encore rencontré des petits soucis électriques, a dévoilé un Thierry Neuville souriant au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF au Mexique. Heureusement, on a pu les résoudre avec, du coup, une meilleure position sur la route. La matinée a finalement été meilleure que ce qu'on aurait pu imaginer. Les regrets sont là, mais c'est un problème mécanique qui nous fait abandonner, ce n'est pas de notre faute. On était en pleine bagarre pour la victoire ici, et on aurait certainement pu passer une très belle journée aujourd'hui."

"Hier, c'était franchement très dur, mais ce matin, nous étions dans un bon état d'esprit, a de son côté souligné Nicolas Gilsoul. On a montré une belle vitesse, et on travaille clairement pour l'équipe. Notre retard au départ de la deuxième spéciale du jour ? Encore un petit souci électrique, notre voiture a toujours été super fiable, mais elle semble être un peu capricieuse ici cette année."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK