Neuville fâché et frustré, Ogier relancé après le "coup de massue" allemand

Le Français Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) a remporté ce dimanche, et pour la première fois de sa carrière, le Rallye de Turquie, onzième manche du Championnat du Monde des Rallyes.

Parti à la faute dans un nuage de poussière samedi matin, le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) termine huitième à plus de cinq minutes (+5:34.8) et grappille quatre points de bonus dans la Power Stage, alors que l’Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), tombé en panne à cause d’un souci électrique qui l’a contraint à l’abandon samedi, se "consolera" avec cinq unités de sauvées dans la Power Stage.

Sébastien Ogier réalise une affaire en or dans la lutte pour le titre mondial : relégué à quarante longueurs du leader Ott Tanak avant le départ de ce Rallye de Turquie, le Français a profité des mésaventures de l’Estonien et de Thierry Neuville samedi pour gommer plus de la moitié de son retard : Ott Tanak compte à présent 210 points, le Français suit à dix-sept longueurs (193), alors que le pilote belge se "rapproche" à trente points de la première place (180).

Dans son dernier débriefing de la semaine, Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Turquie, dresse le bilan du rallye en compagnie de Sébastien Ogier et Thierry Neuville.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK