Neuville et Ogier victimes de Baumholder, Tanak à l'aise : Un samedi décisif en Allemagne

L’Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) occupe la tête du Rallye d’Allemagne, dixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des huit spéciales disputées ce samedi, et alors qu'il n'en restera que quatre au programme de la dernière journée dimanche. L'équipe Toyota se dirige même vers un incroyable triplé sur le Deutschland.

Encore en bagarre pour la victoire en début d'après-midi, le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) a été victime d'une crevaison lors du premier passage dans Panzerplatte, la plus longue spéciale du rallye tracée au cœur du camp militaire de Baumholder, et pointe désormais à la cinquième place du classement général, à 1:35.2 d'Ott Tanak.

Auteur de deux meilleurs temps en matinée, le pilote belge savait que la chance avait un rôle à jouer sur les routes pleines de pièges et de pierres de Panzerplatte. Malheureusement pour lui, il a rapidement été frappé par la malchance... avant de se faire une petite frayeur lors du second passage dans cette spéciale et de laisser filer une dizaine de secondes.

Devant ses supporters, TN peut à la régulière encore viser la quatrième place occupée par son coéquipier Dani Sordo, qui compte 24.4 secondes d'avance sur le Belge.

Toujours en difficulté au volant de sa Citroën C3 WRC et auteur de quelques erreurs inhabituelles, Sébastien Ogier a finalement été victime d'une crevaison dans la dernière spéciale de la journée, le second passage dans Panzerplatte. Le sextuple Champion du Monde, alors en lutte pour la deuxième place, est à présent huitième, à 2:09.7 d'Ott Tanak.

Dans son débriefing de ce samedi, Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Allemagne, revient sur les coups du sort qui ont affecté Thierry Neuville et Sébastien Ogier, désormais relégués bien loin du leader Ott Tanak.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK