Neuville : "Essayer d'améliorer la voiture pour pouvoir attaquer plus"

Très régulier lors des trois spéciales disputées ce vendredi midi, Thierry Neuville occupe actuellement la troisième place du Tour de Corse, à seulement 3.5 secondes du leader, Ott Tanak.

Et même s'il est loin d'être satisfait des réglages de sa Hyundai i20 Coupé WRC, le pilote belge est dans le coup et a réussi à éviter les pièges, au contraire de Sébastien Ogier, Kris Meeke et Sébastien Loeb, qui ont vécu une matinée difficile.

"Je suis agréablement surpris par notre performance, a détaillé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Corse. On savait qu'on avait amélioré la voiture lors des essais, mais il fallait que cela se confirme. Je suis plutôt satisfait, même si cela n'a pas été parfait. La matinée aurait pu se passer mieux, les notes n'étaient pas assez optimistes, et j'ai perdu un peu de temps à cause de ça. Mais je pense que le scénario est plus ou moins le même pour tout le monde. Il est possible d'apporter des petites améliorations à la voiture, on va essayer de les faire pour attaquer plus. Quand nous serons "bien réglés", on pourra un peu hausser le ton, mais les pneus commencent à chauffer en fin de spéciale, il faut gérer, trouver le bon rythme. Ce sera difficile d'aller beaucoup plus vite, mais ce ne serait pas mal de rester à proximité d'Ott Tanak. Citroën et Sébastien Ogier sont en retrait ? C'est une grosse surprise."

Gilsoul : "Tout le monde va essayer d'en remettre une couche cet après-midi"

"On est clairement dans le match, c'est très bien, et on voit que c'est très serré !, a pour sa part précisé Nicolas Gilsoul. On est dans le bon wagon, on ne peut pas se plaindre, c'était une bonne matinée. L'endurance est prépondérante sur ce rallye, cet après-midi, les routes seront un peu "polluées", et ce sera une autre musique. Tout le monde va essayer d'en remettre une couche supplémentaire, ça va être une course à l'élimination je pense. c'est celui qui arrivera à aller au bout sans faire d'erreur qui va s'imposer."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK