Neuville en tonneaux, Tanak en promenade, Loeb en démonstration samedi

Ott Tanak (Toyota), en tête depuis la deuxième spéciale, conservait confortablement devant Sébastien Ogier (Citroën) les commandes du Rallye du Chili, 6e manche inédite du championnat du monde (WRC), à l'issue de la journée de samedi. Avec encore quatre spéciales (soit 58,38 km chronométrés) au programme dimanche, 30.3 sec séparaient les deux pilotes.

Sébastien Loeb (Hyundai) s'était lui hissé sur la troisième marche du podium provisoire à 5.1 sec seulement d'Ogier, profitant d'une défaillance de Jari-Matti Latvala (Toyota) dans la dernière spéciale (ES12).

La journée a surtout été marquée par le très impressionnant accident de Thierry Neuville (Hyundai) dans l'ES8 : lui et son copilote Nicolas Gilsoul sont sortis indemnes ou presque d'un choc à haute vitesse sanctionné par pas moins de sept tonneaux !

De retour au parc d'assistance sur des béquilles quelques heures plus tard, après un passage à l'hôpital pour des examens de routine, Neuville, qui ne reprendra pas la route dimanche, ne déplorait que quelques points de suture à une jambe.

Dans son débriefing de samedi, Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF au Chili, revient sur les faits marquants de la journée et tend son micro aux principaux protagonistes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK