Neuville, en tête après un sans-faute : "Une très bonne nouvelle, mais il y aura des surprises samedi"

Thierry Neuville s'est emparé de la tête du Rallye d'Argentine après avoir signé le meilleur temps en surclassement lors de la dernière spéciale au programme de cette journée très compliquée.

Premier sur la route ce vendredi, le leader du Championnat du Monde a signé deux meilleurs temps et d'excellents chronos lorsqu'il était "avantagé' par sa position d'ouvreur, tout en gardant son calme et en limitant la casse lorsqu'il traversait des sections plus désavantageuses pour lui.

Le pilote belge compte ce vendredi soir 11.9 secondes d'avance sur Sébastien Ogier, deuxième, et 13.4 secondes d'avance sur Ott Tanak, qui a chuté de la première à la troisième place après avoir cassé l'arbre de transmission de sa Toyota Yaris WRC et être parti en tête-à-queue dans les derniers kilomètres de la dernière spéciale.

"Être en tête après avoir ouvert ce vendredi, c'est une très bonne nouvelle !, a confié Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Argentine. J'étais très surpris ce matin en voyant les temps à l'arrivée de la première spéciale du jour, j'avais fait une bonne spéciale, mais on gagnait du temps dans certains secteurs, on en perdait dans d'autres... Et cela a été comme ça tout au long de la journée. Nous avons été assez réguliers, on a imprimé un très gros rythme, et cela nous amène en tête ce soir. La vitesse est là, j'étais à l'aise dans la voiture, tout allait bien ! Cet après-midi, j'ai fait très attention à ne pas déjanter et à ne pas crever, parce que les ornières étaient profondes. J'ai vu qu'Ogier a failli partir en tonneaux dans une ornière, j'ai donc vraiment essayé de faire gaffe à ça, et à la fin, ça paie."

"Demain, il fera plus sec, a repris le leader du Championnat du Monde. Je pense que c'est mieux pour nous ! Si on arrive à faire un copier-coller demain, on sera toujours en tête demain soir, mais la journée ne sera pas facile, il a beaucoup plu aussi dans les spéciales du samedi. Même si aujourd'hui, au final, c'était quand même assez sec. Il y a eu du vent, on pourrait donc avoir de meilleures conditions, mais il y aura des surprises."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK