Neuville : "En pleine confiance, mais c'était quand même chaud de temps en temps !"

Thierry Neuville avait promis de contre-attaquer après avoir perdu de précieuses secondes dans la dernière spéciale de la matinée, et il a tenu parole : de loin le plus rapide cet après-midi, il a repris plus de dix secondes à ses rivaux de chez Toyota et pointe ce samedi soir à 6.4 secondes de la première place d’Elfyn Evans, et à seulement 1.5 seconde de Sébastien Ogier.

Le pilote belge, auteur de trois des quatre meilleurs temps de la journée, abordera les quatre dernières spéciales de l’épreuve avec le moral gonflé à bloc et la volonté d’ajouter le Monte-Carlo à son palmarès, ce qui semblait compromis il y a quelques heures…

"On est toujours dans le match, mais il fallait attaquer très fort cet après-midi si on voulait y rester, a développé Thierry Neuville au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF dans le sud de la France. Car si demain, si cela reste sec, ce sera très difficile de faire une grosse différence. On l’a fait, on a pris un peu de risques, c’était quand même chaud de temps en temps ! Mais nous étions en pleine confiance, notamment grâce à notre équipe d’ouvreurs avec qui cela s’est beaucoup mieux passé aujourd’hui. Cela m’a permis d’attaquer fort cet après-midi. Demain, ce sera difficile de faire de grosses différences, mais on avait été capable de reprendre pas mal de temps lors des trois premières spéciales l’an passé. Et puis, on connaît l’histoire… (Sébastien Ogier l’avait emporté avec deux secondes d’avance, ndlr). On va essayer de faire mieux cette année ! Cette situation n’est pas nouvelle, cela fait trois ans que c’est serré jusqu’au bout sur tous les rallyes. On s’y habitue !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK