Neuville "devant Seb, mais la situation n'est pas optimale", Ogier "hyper pénalisé"

Neuvième du classement général à 19.2 secondes du Norvégien Mads Östberg ce vendredi midi, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a mis à profit les trois spéciales de la boucle matinale pour prendre 8.4 secondes d'avance sur Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) dans le duel que les deux hommes mènent dans la quête du titre mondial.

"Ce matin, cela n'a pas été facile, comme on avait pu l'imaginer, a résumé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Australie. Beaucoup de balayage... L'objectif était d'aller plus vite que Seb, et de voir si on pouvait garder deux ou trois gars derrière nous. Mais cela n'a pas été le cas, car cela roulait de plus en plus vite après nos passages. On est devant Seb, mais la situation n'est pas optimale pour le moment, il faudrait intercaler une ou deux voitures entre celle de Sébastien et la mienne pour pouvoir bénéficier d'une meilleure position sur la route demain. Le balayage sera toujours présent cet après-midi, mais il sera moins important. Malgré cela, pour aller chercher les dix ou quinze secondes qu'il nous faut pour gagner deux ou trois places, ce sera très compliqué."

"On avait l'espoir qu'il y ait un petit peu d'humidité, mais avec les températures qui sont souvent élevées ici, le peu de pluie d'hier soir a vite séché, et les conditions étaient très sèches, a enchaîné Sébastien Ogier. Quand c'est sec comme ça, c'est hyper pénalisant de partir devant. Ça fait mal, parce que j'ai l'impression de pas mal rouler, d'attaquer assez fort, mais les chronos ne sont pas là. Inverser la tendance, cela semble compliqué, mais il faut tout faire pour minimiser la casse."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK