Neuville, dans le coup malgré un mauvais choix de pneus : "On va essayer de remonter sur le podium"

Malgré un mauvais choix de pneus, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a limité la casse ce vendredi matin et occupe actuellement la sixième place du Rallye de Sardaigne, à seulement 14.1 secondes du leader Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC).

Après l’abandon de Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC), qui a percuté un rocher dès le départ de la dernière spéciale de la boucle matinale, le pilote belge a un très beau coup à jouer dans la course au titre… mais c’est aussi le cas d’Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), deuxième à seulement 2.8 secondes de son coéquipier finlandais ce vendredi midi. L’Estonien devra toutefois jouer au balayeur lors des quatre spéciales au menu de l’après-midi…

"Au vu des conditions de ce matin, cette sixième place à 14.1 secondes, c’est pas mal, a souligné Thierry Neuville au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. Mais on aurait pu être plus près en effectuant un meilleur choix de pneus. Ce n’était pas un gros pari, on pensait plutôt que c’était un choix "safe" en embarquant six roues et en misant tout sur la traction. On avait constaté lors du shakedown que les gommes dures ne fonctionnaient pas très bien en matinée. Mais aujourd’hui, les températures étaient beaucoup plus élevées. Je n’étais pas très à l’aise dans la voiture, on a essayé d’un peu améliorer cela, mais c’est très étroit et on passe de droite à gauche sans arrêt, et avec trente kilos en plus à l’arrière, on le sent !"

"Ce matin, c’était impossible de suivre Ott Tanak, mais on a fait les deux dernières spéciales avec des slicks…, a repris TN. Difficile d’en tirer de vrais jugements ! Il faut essayer de remonter sur le podium provisoire pour avoir une bonne position sur la route demain."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK