Neuville assure le show, assomme la concurrence et prend la tête du Monte-Carlo

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) occupe la tête du Monte-Carlo, première épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des deux spéciales disputées de nuit ce jeudi.

TN compte 19.2 secondes d’avance sur le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC), invaincu ici depuis 2014, et 25.1 secondes sur le Champion du Monde estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC). Quatrième, le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) pointe à 25.4 secondes. Cinquième, le Français Sébastien Loeb (Hyundai i20 Coupé WRC) accuse déjà 51.0 secondes de retard.

Thierry Neuville, quatrième de la première spéciale sur des routes complètement sèches, a fait la différence dans la spéciale suivante, disputée dans des conditions bien plus délicates, en raison des plaques de verglas et de la neige présentes sur le parcours.

Le vice-Champion du Monde y a parfaitement exploité ses pneus ultra tendres et sa connaissance de la Hyundai pour créer un écart gigantesque sur ses deux rivaux historiques, qui découvrent une nouvelle équipe et une nouvelle voiture : il a pris en l’espace de 25.49 kilomètres la bagatelle de 29.7 secondes à son coéquipier estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC), et 25.5 secondes au régional de l’étape, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC).

Vendredi, deux boucles de trois spéciales, pour un total de 122.42 kilomètres à disputer contre le chrono, figurent au menu des participants à la première épreuve du Championnat du Monde des Rallyes version 2020.