Neuville après son succès "inattendu" : "Dix victoires en Mondial ? On va viser les vingt maintenant !"

Thierry Neuville est passé par toutes les émotions ce dimanche, mais il a finalement remporté pour la troisième fois de sa carrière le Tour de Corse après avoir vu Elfyn Evans, à qui la victoire semblait promise, être victime d'une crevaison dans la Power Stage.

"Cette victoire est vraiment inattendue, surtout après la spéciale d'enfer d'Elfyn ce matin, quand il nous a pris seize secondes d'un seul coup !, s'est enthousiasmé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Corse. On savait que ce serait difficile de gagner, par contre, on n'a jamais perdu espoir, on a continué à rouler aussi vite qu'on le pouvait dans la Power Stage pour prendre un maximum de points, et à l'arrivée, on nous a dit qu'Elfyn avait crevé et que la victoire était pour nous. C'est notre troisième podium en quatre rallyes cette année, je pense donc qu'on peut parler de très bon début de saison. On récolte les fruits de notre travail, ce n'est pas toujours facile, mais on bosse beaucoup et on ne lâche rien. On a aussi une équipe qui est à fond derrière nous et qui essaie sans arrêt d'améliorer notre voiture, et cela a payé ce week-end."

Ce succès - le dixième de sa carrière en Mondial - permet au pilote belge de s'emparer de la tête du classement du Championnat du Monde, avec respectivement deux et cinq points d'avance sur ses deux grands rivaux, Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) et Ott Tanak (Toyota Yaris WRC).

"En Argentine, il faudra ouvrir, et je ne pense pas qu'on réussira à garder la tête du Championnat avec seulement deux points d'avance sur Seb et cinq sur Ott, sauf si la pluie est présente, ce qui pourrait nous aider, a repris le pilote belge. Sinon, ce sera difficile. Mais avec les quelques rallyes "terre" qui s'enchaînent maintenant, on verra beaucoup de changements en tête du Championnat. Dix victoires en Mondial ? On va viser les vingt maintenant ! Le titre, on y croit fortement, et comme nos deux principaux adversaires, on a toutes nos chances."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK