Neuville, ambitieux en Sardaigne : "J'espère faire à nouveau plonger toute l'équipe dans la mer !"

Tenant du titre en Sardaigne, un rallye qu'il a déjà remporté à deux reprises, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) aura l'avantage de s'élancer en troisième position sur les spéciales vendredi, derrière ses deux rivaux dans la course au titre, Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) et Ott Tanak (Toyota Yaris WRC).

Le pilote belge a d'abord été invité à faire le point sur les propos du sextuple Champion du Monde français, qui a accusé Andrea Adamo, le patron de chez Hyundai, d'avoir demandé à son pilote Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC) de ralentir volontairement en spéciale afin de gêner Kris Meeke (Toyota Yaris WRC) lors de la dernière journée du récent Rallye du Portugal.

"Honnêtement, je n'ai pas cherché à avoir des discussions là-dessus, et je ne rentrerai pas dans des discussions qui ne servent à rien, a précisé Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. Jusqu'ici, Hyundai a une toute bonne attitude, une toute bonne approche, et Hyundai prouve aussi qu'ils veulent gagner, et qu'ils feront tout pour gagner... en suivant la réglementation, et sans faire un faux pas."

"Ce n'est pas en frappant fort ici que le championnat sera gagné"

"La Sardaigne, c'est plutôt un rallye qui nous convient, avec de chouettes souvenirs, a repris TN. Cela fait quelques fois qu'on plonge dans le port ici après le rallye pour fêter une victoire ! J'espère pouvoir à nouveau être en mesure d'amener toute mon équipe à sauter dans la mer dimanche après-midi."

"Ce sera clairement l'objectif de finir devant Sébastien Ogier et Ott Tanak, et si on réussit ça, on ne sera probablement pas loin de la première place, a ensuite annoncé le vainqueur des Rallyes de Sardaigne 2016 et 2018. Au moins sur le podium ! Mais ce n'est pas en frappant fort ici que le championnat sera gagné, il faudra être régulier sur les prochains rallyes. C'est l'épreuve où le balayage joue le rôle le plus important de toute la saison, je m'attends donc à voir l'un de ceux qui s'élancent loin derrière, comme Dani Sordo, Andreas Mikkelsen ou Jari-Matti Latvala, sur le podium. Ensuite, cela va sans doute encore se jouer entre Ott Tanak, Sébastien Ogier et moi. Sans oublier Elfyn Evans, qui a toujours eu une belle pointe de vitesse ici."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK