Neuville : "Aller chercher la deuxième place cet après-midi après une très bonne matinée"

Troisième du classement général du rallye d'Estonie dans le sillage de ses coéquipiers chez Hyundai Ott Tanak et Craig Breen, Thierry Neuville a passé une matinée idéale sur les routes estoniennes et est monté en puissance au fil des spéciales, au point de s'offrir un premier scratch dans l'ES6 pour conclure la boucle matinale en beauté.

Le vice-Champion du Monde, qui accuse 11.1 secondes de retard sur le leader Ott Tanak, ne pointe qu'à 4.3 secondes de Craig Breen, qui ne lutte pas pour le titre. TN devance toutes les Toyota, ce qui est son principal objectif ce week-end. Et pourtant...

"Je serais satisfait si j'occupais la première place !, a souligné, conquérant, Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Estonie. Malgré tout, c'était une très bonne matinée pour nous. J'ai eu un peu de mal dans les secteurs très rapides à trouver de la confiance et à prendre les risques nécessaires, mais ensuite, on s'est vite adapté, on a procédé à quelques changements de réglages pour récupérer plus de grip, parce que la surface était plus glissante que ce à quoi on s'attendait. Mais pointer à la troisième position derrière Ott et Craig, qui ont tous les deux disputé ce rallye l'an dernier avec une WRC, c'est plutôt pas mal. Les trois Hyundai devant les Toyota, cela ne m'étonne pas plus que ça. On savait qu'on avait progressé sur ce type de terrain, et visiblement, ce n'est pas trop mal ! On a progressé au niveau aérodynamique, notamment avec un nouvel aileron arrière, dont on dispose depuis le Mexique. On a aussi amélioré l'aéro sur la face avant. Ça aide, mais on a beaucoup travaillé. La voiture se comporte différemment de ces dernières années, il faut s'y adapter, mais elle est efficace !"

Thierry Neuville bénéficiera cet après-midi d'une meilleure position sur la route, puisque les pilotes de pointe s'élanceront dans l'ordre inverse du classement général.

"Je pense que cela va nous aider, parce qu'après le passage des deux roues motrices, ce ne sera pas évident pour les premiers sur la route lors du deuxième passage, même si l'effet du balayage est moindre que si les routes avaient été complètement sèches. Il y a quand même eu des écarts dans certaines spéciales. Espérons qu'on puisse garder un petit avantage cet après-midi et qu'on puisse aller chercher la deuxième place."

Le classement général samedi midi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK