Neuville : "33 points de retard sur Ott Tanak, ce n'est pas une catastrophe"

Relégué à la septième place après sa crevaison dans le camp militaire de Baumholder alors qu'il était en bagarre pour la victoire, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a finalement terminé le Rallye d'Allemagne au pied du podium.

Cinquième à l'arrivée de la Power Stage, le Belge a bénéficié des consignes d'équipe appliquées par Hyundai pour échanger sa position avec son coéquipier Dani Sordo, qui a pointé en retard et ainsi écopé de vingt secondes de pénalité.

Avec les douze points de la quatrième place et les cinq point de bonus conquis grâce à sa victoire dans la Power Stage, TN ne perd donc "que" huit points sur son rival Ott Tanak, vainqueur en Allemagne pour la troisième année d'affilée, sur l'ensemble du week-end.

"En termes de performance pure, on a été en bagarre avec Ott tout le week-end pour remporter ce rallye, a rappelé Thierry Neuville au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Allemagne. Après notre crevaison, on a préféré ne plus prendre de risques et on a choisi de roulé sur un bon rythme, en attendant de voir ce qu'il se passait devant. Visiblement, rien du tout ! Aujourd'hui, on a pu compter sur nos coéquipiers pour passer à la quatrième place et on a pris un maximum de points dans la Power Stage, on a fait le boulot. On n'est qu'à 33 points d'Ott, ce n'est pas une catastrophe. On s'empare de la deuxième place du championnat, c'est plutôt une bonne nouvelle, mais on espérait gagner."

Ogier : "On n'était pas dans le coup, j'ai pourtant attaqué au maximum"

"Je suis déçu, car nos ambitions étaient élevées, et ce week-end, on n'était pas dans le coup, a pour sa part précisé Sébastien Ogier. Je me suis battu autant que j'ai pu tout le week-end, ce matin, j'étais à l'attaque, au maximum, mais les temps étaient loin d'être là. Je me bats et je vais continuer à le faire, comme je l'ai toujours fait."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK