Matton distribue les notes : "Le mot d'ordre? Ramener les voitures..."

Vendredi soir, Ott Tanak dominait le rallye du Portugal, sixième épreuve de la saison WRC. Ford place deux bolides dans le top 5, Hyundai également. Toyota n'en place aucun tandis que Citroën en place un mais pas celui qu'on attendait...

"Craig Breen fait une très belle journée. Il perd du temps dans la dernière en prenant une pierre quelques kilomètres après le départ. Il a cassé un amortisseur mais il est malgré tout à une dizaine de secondes de la première place. C'est assez étonnant pour un rallye qu'il n'avait jamais fait", nous a précisé Yves Matton au sujet de Breen, actuellement 5e au général.

Soupe à la grimace pour Stéphane Lefebvre et surtout pour Kris Meeke. "On a encore montré que la voiture était compétitive. Malheureusement, Meeke fait une fois de plus une erreur qui nous élimine de la bagarre pour les premiers postes. Apparemment, il a touché à l'arrière et a cassé la suspension", a poursuivi le patron de Citroën Racing au micro de notre collègue Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF au Portugal.

Et d'ajouter, sur un ton légèrement plus direct, non sans avoir rigolé juste avant : "Le mot d'ordre, c'était de ramener les voitures. On en a déjà deux au tapis, on ne peut pas être très heureux des prestations affichées. Je ne suis pas du genre à vraiment m'énerver. Je suis plutôt de ceux qui essaient d'expliquer les choses assez calmement mais assez clairement."

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir