Loeb : "M'arrêter pour changer le pneu ? C'était une connerie, le réflexe Dakar !"

Génial depuis le début de l'épreuve pour son retour dans la catégorie, Sébastien Loeb a connu une crevaison ce samedi. Il a reculé au cinquième rang de la troisième épreuve du championnat WRC.

"Les pneus sont plutôt solides globalement et il y a peu de crevaisons. Il y a eu deux virages consécutifs dans lesquels on passe sur des pierres. Un des deux m'a coupé le pneu. M'arrêter ? C'était un super choix... Non, c'était une connerie ! On aurait dû continuer. Je ne connais pas les pneus et on a eu le mauvais réflexe. On a eu le réflexe Dakar : On crève donc on change la roue. C'est un peu con. On aurait perdu nettement moins en continuant comme ça", a confessé le nonuple champion du monde.

Avant d'ajouter au sujet de son compatriote Ogier, leader de l'épreuve : "Il est allé vite aujourd'hui. On n'a plus roulé sur la fin de notre côté car la motivation était différente et la bagarre n'était plus là. Ca aurait sûrement été serré en fin de journée. L'objectif, c'est d'essayer de finir le rallye et essayer de prendre du plaisir au volant."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK