Loeb dégoûté après sa sortie : "Ca fait chier, c'est un pauvre truc !"

Sébastien Loeb
Sébastien Loeb - © RTBF.be

Sébastien Ogier (M-Sport Ford) occupe la tête du Tour de Corse, quatrième manche du Championnat du monde des rallyes, à l'issue de la deuxième spéciale disputée vendredi matin. Sébastien Loeb (Citroën), qui avait réalisé le deuxième temps dans l'ES1, est parti à la faute dans l'ES2.

Le nonuple champion du monde a perdu le contrôle de sa Citroën C3 qui est allée se bloquer dans un fossé, seulement 400 mètres après le départ de la spéciale reliant Piedigriggio et Pont de Castirla.

"Je suis dégoûté, ça fait chier ! On se fait piéger dans le premier virage de la spéciale. Les pneus étaient sans doute un peu froids, il y avait aussi un peu de gravier et de boue sur la route. Je rentre un peu vite dans un virage à droite. Il y avait un serré à gauche juste derrière. Je la rattrape, mais pas assez pour arriver dans le gauche. Il y avait un arbre en face, je me suis dit que j'allais l'éviter par la droite, mais il y avait une voiture garée derrière. Je suis obligé de freiner et je m'arrête dans le fossé", a détaillé Loeb.

Le Français semblait pouvoir jouer la gagne car il avait obtenu le deuxième temps dans la première spéciale. "La première spéciale était très bien car je ne la connaissais pas et je n'avais aucune idée de mon rythme. Tout allait bien, mais ça s'est arrêté un peu vite. Est-ce que j'étais le seul à pouvoir suivre Ogier ? J'ai fait une spéciale et je me suis mis dehors ! Je ne vais pas prétendre à quoi que ce soit. Ce n'est pas vraiment une grosse sortie, c'est un pauvre truc. On va repartir demain, on est venu pour s'amuser et rouler. On ne pourra plus se battre toutefois", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK