Leader du Safari Rally, Thierry Neuville a croisé des girafes en spéciale : "J'ai eu peur qu'elles traversent la route !"

Vainqueur de deux des trois spéciales au programme de la matinée au Kenya, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) occupe la tête du Safari Rally, sixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes.

Malgré un tout droit qui lui a coûté quelques secondes et deux crevaisons lentes dans la dernière spéciale de la boucle matinale, le pilote belge compte 5.1 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant, le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris WRC).


►►► À lire aussi : Thierry Neuville et Sébastien Ogier prêts à vivre "une grande aventure"

►►► À lire aussi : Hyundai se sépare de son team manager belge Alain Penasse


"Je n'avais pas l'impression de pousser si fort, mais je me sentais très à l'aise dans la voiture, j'ai essayé d'être le plus efficace possible, de la protéger au maximum, a souligné Thierry Neuville au micro de WRC Live. Là ou c'était plus cassant - et ce n'était pas souvent le cas ce matin - j'ai un peu baissé le rythme, et puis j'ai manqué une jonction et tiré tout droit au même endroit que Sébastien Ogier. Nos repères n'étaient plus visibles à cause de la poussière ! On a donc freiné un peu trop tard, mais cela mis à part, c'était une matinée parfaite pour nous. Le point négatif ? Dans quelques virages rapides, j'ai senti la voiture partir, c'est très facile de partir en tonneaux ici. J'ai donc un peu levé le pied dans la longue spéciale. J'ai roulé proprement, et cela marche plutôt bien jusqu'à présent. On ne s'est pas fait de grosse frayeur, tout est sous contrôle."

"Nos notes sont très bonnes, ce qui m'a permis d'aller vite, a repris le pilote Hyundai. La seule chose qui ne s'y trouvait pas, ce sont les girafes ! Elles étaient bien présentes au bord de la route, et cela m'a vraiment surpris de les voir dans une longue ligne droite. Il y en avait trois d'un côté, une de l'autre, et j'ai eu un peu peur qu'elles traversent la route au moment de mon arrivée. Mais tout s'est bien passé et les photos sont géniales ! Je l'ai dit à Martijn, les girafes ont vraiment été cool ! Beaucoup de surprises nous attendent encore, ce sera une autre aventure cet après-midi. J'espère que nous garderons un bon rythme et que la chance sera de notre côté. La gestion des pneus sera également primordiale ce week-end."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK