Le WRC en Belgique, l'attribution du titre, la suite de la saison : Yves Matton fait le point

Le Belge Yves Matton, Directeur des Rallyes au sein de la FIA, la Fédération Internationale de l'Automobile, a fait le point ce jeudi avant le coup d'envoi du Rallye d'Estonie sur la suite du Championnat du Monde des Rallyes.

Quatre épreuves figurent encore au calendrier (l'Estonie ce week-end, puis la Turquie, la Sardaigne et la Belgique), et en fonction de l'évolution de la situation sanitaire créée par la pandémie de Covid-19, certaines d'entre elles pourraient disparaître et d'autres... apparaître.

>> D'Ypres à Francorchamps, la Belgique accueillera la dernière épreuve du Championnat du Monde des Rallyes

"A notre époque, plus rien n'est figé !, a analysé Yves Matton au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Estonie. Depuis le départ, ce qu'on privilégie, c'est de travailler avec toutes les options possibles. On est encore en discussion avec d'autres épreuves, mais pour l'instant, on essaie de se concentrer sur les quatre qui ont été officialisées. Mais on n'est pas à l'abri d'annulations potentielles, c'est pour ça qu'on essaie d'anticiper au maximum. A priori, le Championnat devrait se disputer sur sept épreuves, mais je ne peux pas promettre qu'il n'y en aura pas l'une ou l'autre en plus, ou l'une ou l'autre différente. Sept épreuves, c'est la moitié du calendrier initial, mais on est vite retombé à treize. Mais qu'il y en ait cinq, six ou même quatre, le règlement est clair : le titre sera attribué."

"Le WRC en Belgique, il ne faut pas se faire d'illusions, il n'y avait quasiment aucune chance de l'avoir, a repris Yves Matton. Mais avec cette crise, on a pu apporter des épreuves différentes dans le calendrier. C'est aussi une belle opportunité pour la Belgique de montrer son unité, puisque ce rallye va traverser la Belgique, en partant de Flandre (et d'Ypres, ndlr) pour arriver en Wallonie (à Francorchamps, ndlr). On en revient un peu à l'ADN du rallye, qui est de traverser les contrées et les pays. Chaque semaine apporte son lot de nouveautés, mais pour l'instant, je suis confiant, je pense que l'épreuve aura lieu."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK