Le portail d'Ogier, le rocher d'Evans, Neuville fait "mieux qu'un copier-coller" : Quel samedi en Argentine !

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) occupe la tête du Rallye d'Argentine, cinquième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des sept spéciales disputées ce samedi.

Le leader du Championnat du Monde compte 45.7 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant, qui n'est autre que son coéquipier norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 Coupé WRC).

L'Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), qui se bagarrait pour la première place en compagnie de Thierry Neuville, a été contraint à l'abandon dans l'avant-dernière spéciale de la journée, sans doute à cause d'un problème technique.

Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) a lui percuté le montant d'une barrière dans la plus longue spéciale de la matinée, perturbé par les traces laissées par certains concurrents qui sont passés à droite, et non pas à gauche, comme le prévoit le road book. Kris Meeke (Toyota Yaris WRC), qui est passé à droite, a écopé d'une pénalité de dix secondes et chute au cinquième rang du général, le Français grimpe à la troisième place.

Dans son débriefing de samedi, Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Argentine, revient sur les faits marquants de la journée en compagnie de deux des grand animateurs de l'épreuve, Thierry Neuville et Sébastien Ogier.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK