Le plan de Neuville : "Garder un bon rythme dans la 1ère spéciale... puis gérer"

Thierry Neuville a creusé l'écart en tête du rallye de Suède, deuxième manche du championnat du monde des rallyes (WRC), samedi, lors de la troisième journée (ES9-ES16). Le pilote Hyundai devance l'Irlandais Craig Breen (Citroën) et son équipier norvégien Andreas Mikkelsen. Neuville a été le plus rapide dans 4 des 8 spéciales du jour.

"Je pense que nous avons bien géré la journée. On a notamment fait un choix de pneus, avec deux roues de secours, assez conservateur ce matin et ça a payé. On a su garder la tête froide quand on a eu le petit souci de boite de vitesses ce matin, on a vite solutionné le problème grâce à notre bonne connaissance de la mécanique. On a pu ainsi garder la tête", a précisé le Belge au micro de notre collègue Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF en Suède.

Avant d'ajouter, au sujet de son saut impressionnant dans Colin's Crest : "Je n'ai pas eu peur. Ca avait l'air spectaculaire mais c'était très calme à l'intérieur. On saute d'habitude dans les 45 mètres tandis qu'on a sauté à deux reprises vers 32-33 mètres aujourd'hui. On a eu des moments beaucoup plus chauds que ça."

22.7 secondes d'avance alors qu'il ne reste plus que trois spéciales à disputer : notre compatriote semble filer vers un succès. "C'est bien parti mais il y a des spéciales difficiles dimanche avec beaucoup de pièges. Il faut garder un bon rythme pour tenter de garder l'avance dans la première spéciale et on pourra se permettre de gérer", conclut Neuville.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK