Le lac de Tanak, la barrière d'Ogier, la police pour Loeb : les surprises mexicaines

Créé en 1979, le rallye du Mexique a intégré le WRC en 2004. En treize années, ce rendez-vous spectaculaire s'est imposé comme un des rendez-vous incontournables de la saison. Il nous apporte chaque année son lot de surprises.

En 2005, Sébastien Loeb (6 fois vainqueur au Mexique) faisait connaissance avec la police mexicaine. Le Français est privé d’une roue sur sa Xsara et son copilote Daniel Elena fait contre-poids. Les forces de l’ordre croisent la Citroën et finissent par escorter celle-ci jusqu’à la fin de la liaison.

En 2013, Sébastien Ogier (3 fois vainqueur au Mexique) file vers la victoire sur le sol mexicain. Le Français va toutefois connaitre deux péripéties inattendues. Dans un premier temps, il tombe, en spéciale, sur une barrière fermée. Son copilote Julien Ingrassia est obligé de sortir de la VW pour ouvrir celle-ci. Le pilote français a aussi dû éviter un troupeau de vaches en balade.

Thierry Neuville a lui été sauvé par une bière en 2014 et Ott Tanak a lui connu, en 2015, la plus grosse frayeur des dernières années en WRC. Dans un virage à gauche, l’Estonien perd le contrôle de sa Ford. Celle-ci fait un tonneau et atterrit dans un lac. Tanak et son copilote Raigo Molder parviennent à quitter le véhicule assez rapidement. Sa Ford a été submergée en quelques secondes. Le duo s’en rappelle encore sans doute…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK