La sortie de trop pour Kris Meeke

Le couperet est tombé, Citroën Racing a décidé de se passer des services de son pilote Nord-Irlandais. Une décision qui pourrait marquer la fin de carrière du pilote de 38 ans.

Kris Meeke, repéré et aidé par Colin McRae au début de sa carrière c’est une pointe de vitesse indéniable, c’est aussi beaucoup trop d’erreurs. 

En 2003 et 2004, il roule en junior avant de disparaître de la circulation faute de moyens. En 2009, il gagne l’IRC avant de s’engager avec Mini en 2011 mais le projet est abandonné faute de budget. En 2013, Yves Matton le rappelle chez Citroën. Meeke décrochera sa première victoire en championnat du monde en 2015 en Argentine.

Courtisé par Toyota, Citroën Racing lui propose un contrat de 3 ans.

A charge pour le Nord-Irlandais, ingénieur de formation de développer la nouvelle C3, la nouvelle arme de l’équipe. Cette année là, avec la DS3 Meeke remporte le Portugal et la Finlande.

Kris va vite mais sort aussi plus qu’à son tour. L’année dernière déjà Yves Matton le mettra à pied en Pologne (remplacé par Mikkelsen). En 2017, Meeke gagnera 2 rallyes dont le Mexique avec cette sortie dans un parking à proximité de l’arrivée, des images qui ont fait le tour du monde.

Cette fois, le Britannique ne passera pas le cap de la mi-saison. Ce crash effrayant au Portugal a poussé sa direction à réagir... Meeke, c’est près de 30 sorties en course depuis qu’il évolue chez les Rouges, financièrement cela devenait intenable, la dangerosité du pilotage de Meeke est aussi évoquée.

Qui pour le remplacer?

Chez Citroën on devrait trouver des solutions en interne, Breen, Østberg déjà pigiste chez les Rouges cette saison voire Lefebvre devrait suppléer Meeke.

Après son impressionnante sortie samedi, après son passage par l’hôpital, Meeke se réjouissait pourtant du niveau de performance de la C3. Il se sentait enfin à l’aise dans la voiture et attendait la prochaine manche en Sardaigne avec impatience.

Aujourd’hui Citroën a décidé de mettre Kris à pied jusque là fin de saison, une décision qui pourrait marquer la fin de carrière du pilote de 38 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK