La danse de la pluie de Neuville, la pression sur Citroën : les vérités d'Ogier au Chili

La sixième manche du championnat du monde des rallyes fait escale au Chili ce week-end. Une épreuve totalement neuve, une véritable découverte pour tous les équipages.

« Le rallye s'annonce beau car on a vu de belles spéciales durant les reconnaissances. Le profil a l'air sympa : rapide et technique. On devrait avoir un peu de pluie vendredi. Une fois de plus, Thierry est très fort pour la danse de la pluie. Ca me va car, en étant deuxième sur la route, on aurait aussi souffert du balayage. Il faudra bien se placer vendredi soir afin de pouvoir se battre pour la victoire ensuite. Il va falloir rouler aux notes... et espérer qu'elles soient bonnes », a détaillé Sébastien Ogier, champion en titre et deuxième au championnat derrière Thierry Neuville, au micro de notre collègue Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF sur les routes chiliennes.

« On a fait des gros changements sur les réglages par rapport à l'Argentine. Le premier feeling est bon. Après cinq épreuves, je suis satisfait du bilan comptable. Je ne mets pas plus, et pas moins, la pression qu'avant sur l'équipe. C'est notre boulot de toujours se remettre en question afin d'essayer de progresser. Je pousse mon équipe, je l'ai toujours fait. Ils ont aussi envie de gagner », a tempéré le Français.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK