La catastrophe pour Neuville : problème de suspension et abandon

Thierry Neuville (Huyndai i20) a perdu plus de trois minutes 30 (3:32) sur le Français Sébastien Ogier dans l'étape spéciale numéro 8, la première de la journée de samedi au Rallye de Turquie, 10e épreuve du championnat du monde WRC, en raison d'une suspension endommagée.

"Je ne sais pas ce qu'il s'es passé. Quelque chose a cassé. Nous n'avons pas eu d'impact. Pas de chance", a écrit le pilote belge, leader au championnat du monde sur les réseaux sociaux. Alors qu'Ogier a pris la tête à l'issue de cette ES8, Thierry Neuville, leader après la journée de vendredi, retombait à la 9e place tentant sans succès de réparer sa suspension durant de très longues minutes.

Entre communications téléphoniques, tentatives de réparation et détresse du duo Neuville-Gilsoul, la scène était particulièrement impressionnante. Rappelons qu'ils étaient les seules personnes à pouvoir intervenir sur la voiture.

Ogier, ralenti durant l'ES9, a aussi connu des soucis de suspension. Il a pu réparer et prendre le départ de la spéciale suivante.

Cette malchance promet de rebattre les cartes au championnat du monde, Ogier comptant 23 points de retard sur le Belge au classement des pilotes, alors qu'une victoire en rapporte 25 et la Power Stage entre 1 et 5.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK