Insaissisable Evans, Ogier en bagarre avec Rovanpera, pragmatique Neuville

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota), en tête du classement général depuis la première spéciale, conservait confortablement les commandes du Rallye de Suède à l'issue de la deuxième journée samedi, devant l'Estonien Ott Tanak (Hyundai), deuxième.

Après l'ES16, un sprint de 2,8 km, le Gallois disposait de 17 sec 2/10 d'avance sur son poursuivant, le champion du monde en titre et vainqueur de l'édition 2019. Venait ensuite le Français Sébastien Ogier, à plus de 28 secondes de son coéquipier chez Toyota. Le leader provisoire au classement du Championnat du monde, notre compatriote Thierry Neuville (Hyundai), pointait à la 6e place, à près de 40 secondes d'Evans.

En raison du manque de neige et de glace sur le parcours, le Rallye de Suède, deuxième manche du Championnat du monde WRC et seul rendez-vous à se disputer dans des conditions 100% hivernales, a été réduit de moitié. Après la suppression de neuf spéciales sur 19 avant le début du rallye, les organisateurs ont annulé samedi l'une des deux dernières spéciales, l'ES17, prévue dimanche pour la dernière journée de course. Seule la Power Stage (ES18, 21,19 km), offrant des points bonus au classement des pilotes, est maintenue au programme.

Dans son débriefing de ce samedi, Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF sur le parcours suédois, revient sur les temps forts de la journée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK