Grosse frayeur et Hyundai détruite pour Ott Tanak, piégé par une compression

L'Estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC) est violemment sorti de route ce vendredi matin dans la quatrième spéciale du rallye Monte-Carlo, mais s'est extirpé indemne de sa voiture tout comme son copilote Martin Jarveola. Les deux hommes ont été emmenés à l’hôpital pour les examens médicaux d'usage.

"Après ce check-up, nous pouvons confirmer que tout va bien", a précisé dans un communiqué le Team Principal de l'équipe Hyundai, Andrea Adamo, dans le courant de l'après-midi. "Ils vont toutefois passer la nuit à l’hôpital, c'est la procédure habituelle."

La Hyundai est sortie de route à haute vitesse sur une route à flanc de montagne et a dévalé la pente sur plusieurs mètres avant de s'arrêter. Le Champion du Monde en titre est sorti rapidement de sa voiture, très endommagée.

"J'espère qu'Ott va bien", avait déclaré Sébastien Ogier à l'arrivée de la quatrième spéciale après être passé sur les lieux juste après l'accident. "Il est sorti très vite, il y a une compression très forte là où il est sorti", a-t-il souligné.

Ott Tanak, 32 ans, n'a jamais gagné le Monte-Carlo. Il avait remporté le Championnat du Monde l'an dernier alors qu'il conduisait pour Toyota.

S'il n'y a pas beaucoup de neige sur les routes du rallye, les plaques de glace rendent le parcours difficile depuis le début de l'épreuve jeudi soir. Plusieurs pilotes ont déjà été contraints à l'abandon sur sortie de route.