Gilsoul : "Quand on se plante, il y a deux pelés et trois tondus, quand c'est Ogier, ils sont 50"

Nicolas Gilsoul
Nicolas Gilsoul - © RTBF

Nicolas Gilsoul, le copilote de Thierry Neuville, était satisfait à l'arrivée du Monte-Carlo d'avoir réussi à arracher la cinquième place du Monte-Carlo, et quatre points dans la Power Stage, après avoir perdu quatre minutes dans un fossé jeudi soir dès la première spéciale de l'épreuve.

Le copilote belge est revenu sur cet incident, ainsi que sur ceux qui ont émaillé la course de leur rival Sébastien Ogier, qui a le flair pour toujours partir à la faute "au bon endroit".

"On s'est fait piéger d'entrée de jeu dans une portion très délicate, mais il est très important de marquer des points sur chaque épreuve, nous sommes donc contents d'avoir atteint cet objectif, a précisé Nicolas Gilsoul au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF dans le sud de la France. On a aussi pu montrer notre pointe de vitesse et notre consistance par la suite, c'est de bon augure pour la suite du championnat. Si c'est LE rallye de Sébastien Ogier ? Non, ce n'est pas SON rallye, il a fait plus de boulettes que nous, avec toute le respect que j'ai pour Julien (Ingrassia, son copilote, NDLR) et Sébastien. Quand nous on se plante, il y a deux pelés et trois tondus, dont un qui tient sa GoPro au lieu de pousser la voiture, et quand ça lui arrive à lui, il y a cinquante spectateurs et ils viennent tout de suite. Il faut être au bon endroit au bon moment !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK