Faut-il s'inquiéter pour le futur de Neuville ?

Thierry Neuville
Thierry Neuville - © ANDREAS SOLARO - AFP

C’est l’un des enseignements du week-end, Thierry Neuville ne sera pas champion du monde des rallyes. Le pilote belge a remporté le rallye de Catalogne, mais c’est l’Estonien Ott Tanak qui s’adjuge le titre mondial. Neuville ira donc en Australie (dernier rallye de la saison) pour tenter de décrocher le titre des constructeurs, mais aussi pour conserver sa place de vice-champion du monde… pour la cinquième fois de sa carrière.

Il faut le reconnaître, c’est un nouvel échec pour le pilote belge. 'Caramba' (comme on dit en Catalogne), encore raté. Du coup, on peut se poser cette question : faut-il s’inquiéter pour le futur de Thierry Neuville ? Est-ce que le Team Hyundai lui fait encore 100% confiance ? Questionnement logique, notamment à cause de cette rumeur : Ott Tanak, tout frais champion du monde, pourrait débarquer chez Hyundai la saison prochaine. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, Neuville n’est pas contre ce transfert, il le souhaite presque. "J’ai toujours dit que ça ne me dérangerait pas. J’ai été face à Mikkelsen, face à Loeb, face à d’autres, j’ai toujours été le plus rapide chez Hyundai. Donc, à la limite, ça m’arrangerait qu’il soit sur la même voiture que moi", explique Thierry Neuville.

Il se sent intrinsèquement plus fort que Tanak et ne le craint pas. Selon le pilote de Saint-Vith, cette saison, c’est surtout la voiture qui a fait la différence. Tanak était au-dessus du lot grâce à sa Toyota. "Jusqu’à la mi-saison, il survolait le championnat. Il a bien exploité sa machine. Il se balade, et puis quand il accélère il nous met trois ou quatre secondes en une spéciale. On ne savait rien faire".

Thierry Neuville a des garanties. Il est encore dans le coup et l’a prouvé en gagnant ce week-end. Il possède encore deux années de contrat chez Hyundai et son patron Andrea Adamo compte encore sur lui : "On doit dire encore une fois merci à Thierry parce qu’il a gagné en Catalogne. Moi j’ai beaucoup de confiance en lui. Il a supporté Hyundai quand l’équipe n’était pas au top. Il a aidé notre team pour avoir une voiture aussi performante aujourd’hui". Reste à voir la place que prendrait Tanak en cas d’arrivée chez Hyundai. Mais, si l’on en croit les quelques indiscrétions des paddocks, c’est l’Estonien qui prendrait un risque en changeant d’équipe. Toujours selon nos infos, Thierry Neuville ne doit pas trop s’inquiéter pour sa saison 2020.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK