Evans en route vers un 2e succès, Tanak dans l'impossibilité de l'arrêter

Le Britannique Elfyn Evans était en tête du rallye de Suède samedi soir devant le champion du monde en titre, l'Estonien Ott Tänak (Hyundai) et son coéquipier chez Toyota, le Français Sébastien Ogier, troisième. Dimanche, pour la dernière journée de course, seule la Power Stage (ES18, 21,19 kms), offrant des points bonus au classement des pilotes, est prévue, avant une arrivée jugée à la mi-journée.

"Tout n'était pas entièrement sous contrôle, mais c'était une nouvelle belle journée. Le feeling est très bon avec la voiture, on peut être content avec le déroulement de l'épreuve. Ce n'était pas totalement parfait à certains moments, mais c'est bien tout de même. Ce serait une erreur de penser que nous avons déjà gagné ce rallye. La victoire est proche, mais voyons d'abord le déroulement de la spéciale restante", a détaillé le leader Evans.

"Jusqu'ici, on ne pouvait pas faire mieux. Je me sens confortablement dans la voiture, ce n'est pas si mauvais une deuxième place. Se battre avec Evans ? C'est impossible. Je pense que les Toyota et les Hyundai sont performantes. Je n'ai peut-être pas passé assez de temps dans la voiture que pour jouer la victoire ici. Je dois encore un peu m'adapter. La vitesse est présente, c'est positif pour le futur", a lui indiqué Tanak, deuxième de l'épreuve.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK