Evans dominateur et leader du championnat, ex-aequo avec Neuville

Elfyn Evans (Toyota Yaris) a remporté le Rallye de Suède, deuxième manche du championnat du monde des rallyes (WRC), dimanche, dans le comté de Värmland. Le Britannique a devancé l'Estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupe). Le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris) a pris la troisième place au détriment du Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris). Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe) s'est classé sixième.

Une seule spéciale, la Power Stage, était au programme dimanche, à Likenäs (21,19 km). Evans partait avec une avance confortable, à savoir 17.2 sur Tanak, 28.8 sur Ogier et 29.3 sur Rovanpera. Thierry Neuville occupait la sixième place à 39.2.

Evans, qui n'a pas pris de risque, a conservé 12.7 sur Tanak et 20.2 sur Rovanpera, lequel a dépassé Ogier (+23.6) en signant le meilleur temps de la Power Stage. Neuville, auteur du deuxième temps de la dernière spéciale, reste sixième à 33.8. Evans signe, à 31 ans, la deuxième victoire de sa carrière après le rallye de Grande-Bretagne 2017. Le Britannique et Neuville, vainqueur de la première manche à Monte-Carlo, se partagent la tête du championnat avec 42 points, Ogier suit à 5 longueurs.

Dans son débriefing de ce dimanche, Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF sur le parcours suédois, tire les enseignements du rallye. La prochaine manche aura lieu au Mexique du 12 au 15 mars.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK