Décrocher un 7ème titre avec 3 constructeurs différents, le défi d'Ogier

Le début de la nouvelle saison en WRC, c'est dans 15 jours avec le traditionnel Monte Carle... Le marché des transferts a notamment été marqué par le retour de Sébastien Ogier chez Citroën. Le sextuple champion du monde fait bien sûr partie des candidats à sa propre succession. Nous avons suivi le Français il y a quelques jours lors de ses tests préparatifs en vue de la première course de l'année.

Col de Faye, Alpes du sud, c'est là que l'équipe Citroën a donné rendez-vous aux champions du monde pour mener à bien les premiers essais en vue du Monte Carlo. Sébastien Ogier - Julien Ingrassia, de retour chez les rouges après 7 ans d'infidélité, c'est un des transferts de l'année. Après quelques saisons difficiles, l'équipe avec le plus beau palmarès dans la discipline compte sur Ogier et son expérience pour renouer avec le succès. Après des essais sur la terre au Portugal, le pilote français découvre la C3 sur asphalte. Ogier multiplie les aller-retours sur cette base d'essais de 5 kms bien connue des équipes du championnat du monde.

Après quelques passages, il faut échanger, débriefer avec les ingénieurs, dont Guillaume Evrard, un Belge chargé de mener à bien les essais de la marque aux chevrons. Malgré le boulot encore à fournir, le sextuple champion du monde n'a qu'un objectif, le titre encore et toujours. Pas facile d'autant que Citroën n'engagera que 2 voitures pour Ogier et Esapekka Lappi. Plus de place pour Sébastien Loeb, qui a trouvé refuge pour 6 rallyes chez Hyundai. C'est l'autre transfert de l'hiver.

Se battre pour le championnat, décrocher un septième titre avec 3 constructeurs différents : c'est le défi d'Ogier. Thierry Neuville et les autres ne l'entendent pas de cette oreille et sont bien décidés à enfin mettre un terme au règne du Français.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK