Adamo répond à Ogier : "On n'a jamais dit à quelqu'un de faire quoi que ce soit contre un autre équipage"

Après le récent Rallye du Portugal, Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) a accusé Andrea Adamo, le patron de chez Hyundai, d'avoir demandé à son pilote Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC) de ralentir volontairement en spéciale afin de gêner Kris Meeke (Toyota Yaris WRC). De graves accusations qui n'affectent pas le chef d'équipe italien, qui affirme n'avoir rien à se reprocher.

"Je n'ai aucun commentaire à faire au sujet de ces accusations, a précisé Andrea Adamo au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. Nous, on n'a jamais dit à quelqu'un de faire quelque chose contre des autres équipages. Je pense qu'il m'a attaqué moi, Andrea Adamo, en tant que chef de l'équipe Hyundai. Mais je pense qu'il n'a rien contre moi personnellement, parce que je n'ai jamais rien fait. Honnêtement, je n'ai rien à me reprocher. Moi, j'oublie tout ça, je comprends quand les pilotes sont vraiment sous tension après un rallye, et je ne suis pas le mec qui va réagir à ça, je comprends ces réactions. J'ai vu Monsieur Budar (le patron de l'équipe Citroën, NDLR) à un dîner après, et on s'est parlé comme on se parle toujours. On n'est pas ici pour détériorer l'ambiance du WRC. Tout le monde a besoin qu'elle soit bonne, ce n'est pas comme ça que je travaille. Mais c'est clair que tout ce qu'on pourra faire pour gagner en suivant les règles, on le fera. Tout le monde est ici pour gagner, pas pour être gentil et passer ses soirées à dîner ensemble."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK