Accident, panne d'essence, brouillard : reconnaissances mouvementées pour Loeb

Le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb a subi un accident mineur mercredi, lors des reconnaissances du Rallye du Chili, nouvelle épreuve et 6e étape du Championnat du monde, qu'il doit courir sur sa Hyundai à partir de vendredi.

« On a tout eu durant les reconnaissances : on a commencé par prendre un camion avant le départ de la première. Sur un chemin étroit, à la sortie d'un virage, y avait à peine la place de se croiser. Il était au milieu de la route, il a freiné, est parti en travers et je me suis coincé dedans. Ensuite, on a fait une petite panne d'essence aussi, histoire que Daniel (ndlr : Elena, son copilote) puisse fumer une clope. Globalement, on a essayé de prendre des bonnes notes, tout va bien », a expliqué le Français à notre micro.

« Les conditions d'aujourd'hui étaient bonnes pour les notes de dimanche. Les spéciales étaient toutefois très compliquées : des virages rapides ou cachés, beaucoup de sommets. Hier, par contre, il y avait beaucoup de brouillard. Il y aura peut-être des surprises en arrivant dans les spéciales. Les spéciales sont belles. C'est très rapide, ça ne va pas être simple pour se remettre dedans. C'est un parcours varié au niveau des sols, des profils et des largueurs de spéciales. Notre avantage, c'est qu'on ne va pas découvrir des spéciales que tout le monde connait. Il faudra se mettre dans le rythme. Ca ne va pas être évident car les autres sont chauds, sortant de l'Argentine ! », a aussi ponctué l'expérimenté Loeb.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK