Thierry Neuville en WRC en 2012

"Je peux juste confirmer aujourd'hui que je reste fidèle au groupe PSA (Citroën et Peugeot, NDLR) et que j'espère que cela va payer, a confié ce matin Thierry Neuville à La DH. Et que je n'ai encore apposé ma signature sur aucun contrat. Maintenant si certaines personnes parlent un peu trop, je ne peux rien y faire. Moi je sais ce que je peux dire ou pas."

Celui "qui parle trop" serait Benoit Nogier, le patron du Citroën Junior Team. L'information devrait être officialisée ce dimanche, à la veille de la clôture des engagements pour le Monte-Carlo, épreuve d'ouverture du championnat WRC en 2012.

Il y a quelques semaines, le pilote du RACB National Team a effectué des essais sur terre au volant d'une Citroën DS3 WRC. Ces tests auraient confirmé tout le bien que les responsables de Citroën Racing pensent de notre compatriote, qui se serait vu offrir un programme de dix rallyes mondiaux (tous les rallyes du championnat à l'exception du Mexique, de la Nouvelle-Zélande et d'une autre épreuve).

Thierry Neuville et son copilote, Nicolas Gilsoul, disposeraient au sein du Citroën Junior Team de la même DS3 WRC et du même matériel que les pilotes de l'équipe d'usine, Sébastien Loeb, Mikko Hirvonen et Nasser Al Attiyah.

A côté de ces dix épreuves du Championnat du Monde, l'équipage belge pourrait disputer quelques épreuves en IRC, dont le Rallye d'Ypres, et Championnat de Belgique avec la Peugeot 207 du Team Peugeot Belgique Luxembourg, qui a fait confiance au Saint-Vithois depuis ses débuts en IRC en 2010.

L'information, qui est toujours à prendre au conditionnel, devrait être officialisée dans les jours à venir.
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK