Neuville : "C'était le scénario rêvé pour l'équipe mais aussi pour nous"

Thierry Neuville a vécu une belle journée sur les routes de terre du Rallye de Catalogne vendredi. Le pilote belge est 2e du général à 1.7s seulement de son équipier Sébastien Loeb. Une troisième Hyundai, celle de Dani Sordo, complète le podium provisoire après cette première journée. Super pour le championnat constructeurs.

C’est également une bonne opération dans l’optique du classement pilotes pour Neuville qui devance Ott Tänak, 5e, et a vu Sébastien Ogier dire adieu à ses rêves de titre.

"C’est une journée parfaite pour toute l’équipe mais aussi pour nous. On a tout donné pendant toute la journée. Heureusement, il y avait un peu d’humidité ce matin qui a enlevé un peu ce handicap du balayage mais c’était malgré tout difficile", a réagi Neuville au micro d’Olivier Gaspard vendredi soir.

"On savait que ce serait compliqué cet après-midi", a-t-il enchaîné. "Notre unique objectif était de creuser l’écart par rapport à Tänak. Et on a fortement espéré que nos équipiers, derrière avec une meilleure position sur la route, fassent des bons chronos pour s’intercaler entre nous. C’est donc un beau vendredi pour Hyundai. La voiture a bien fonctionné et on a tous optimisé nos chances pour être sur le podium ce soir."

S’il a le sourire après ces 6 premières spéciales, le pilote belge sait que le rallye est encore long et que la donne peut changer avec le passage sur asphalte.

"Les écarts sont assez faibles même si Sébastien Loeb et moi avons une belle avance par rapport au reste. Le rallye est encore long, il va falloir bien gérer cela. Les Toyota vont toujours très vite sur asphalte. On ne va rien lâcher, on va tout donner. N’oublions pas qu’on a vu sur les deux derniers rallyes asphalte que la voiture marchait bien aussi sur ce revêtement. Je suis plutôt confiant."

Pour Neuville, il est encore trop tôt pour parler de consignes d’équipes pour le favoriser au championnat pilotes. "On nest pas encore au niveau de donner des consignes. Ça devrait se faire naturellement demain et on verra aussi ce que Tänak est capable de faire demain."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK