Le Championnat de Belgique des Rallyes reprend ses droits en Hesbaye

La Skoda Fabia de Kris Princen
2 images
La Skoda Fabia de Kris Princen - © Jo Dozin

La 21ème édition du Rally van Haspengouw lancera ce week-end la saison 2018 du Championnat de Belgique des Rallyes. Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), sacré pour la première fois de sa carrière en 2017, tentera de défendre son titre, mais les prétendants à la couronne nationale seront nombreux cette année...

Vainqueur du Rallye du Condroz l'an dernier, Kris Princen (Skoda Fabia R5) visera de nouvelles victoires de prestige, ce qui pourrait le mener vers le titre. Mais le Limbourgeois qui devrait "en principe" disputer six des neuf manches du BRC cette année, devra s'habituer aux notes d'un nouveau copilote, Bram Eelbode.

"Grâce à la fidélité de mes partenaires des dernières années, je pourrai en principe disputer six manches du BRC cette année, et donc viser le titre, a développé Kris Princen en conférence de presse lundi soir. Mais pour cela, il faut d'abord terminer les courses pour marquer des points. Je poursuis la collaboration avec BMA. Ici, j'utiliserai la même Skoda Fabia R5 que l'an dernier. A partir du rallye suivant, j'en aurai une nouvelle. Le gros changement dans l'équipe est le retour de Bram Eelbode à ma droite. Il faudra retrouver nos automatismes, mais nous avons roulé quatre ou cinq ans ensemble. Ça ne devrait donc pas poser de problème."

Cédric Cherain et Guillaume de Mévius en embuscade

Autre candidat à la victoire - et au titre -, Cédric Cherain sera, comme ses principaux adversaires, au volant d'une Skoda Fabia R5 cette année. "Je suis heureux d'avoir pu conclure un accord avec Filip Cuvelier, avec qui j'avais disputé le Barum Rally en 2016, a précisé le Liégeois. Je voulais rouler cette année en Skoda Fabia parce que j'estime que c'est encore la meilleure R5 du marché. Nous avons pu monter un programme de six rallyes pour viser le titre 2018. Le Rally van Haspengouw est une épreuve que je connais bien puisque j'y participe régulièrement depuis 2013. Je pense pouvoir y décrocher un bon résultat."

Après avoir impressionné lors du Monte-Carlo, Guillaume de Mévius est de retour en Championnat de Belgique, où il visera quelques bons résultats au volant de la Peugeot 208 T16 du RACB National Team. "Le plus important sur les WRC, c'est de terminer, d'apprendre les parcours, la voiture, d'accumuler un maximum de kilomètres, nous expliquait récemment le jeune pilote belge. En Belgique, essayer d'être un peu plus performant, et d'utiliser la voiture à son maximum. Je découvre encore beaucoup de petites choses, ce sera une deuxième année d'apprentissage au sein du RNT."

Parmi la cinquantaine d'équipages engagés en Hesbaye, pointons également les présences de quelques outsiders, comme Robin Maes et Steve Matterne (Skoda Fabia R5), Steven Dolfen (Citroën DS3 R5), Sébastien Bedoret (Peugeot 208 T16), ainsi que les retours de Marc Timmers (Subaru Impreza WRC) ou encore de Patrick Snijers (Porsche 997 GT3).

"Je suis très heureux de disputer le championnat en Porsche même s'il ne faut pas se faire d'illusions, a commenté Patrick Snijers. Il n'est plus possible de rivaliser avec les R5 avec une GT3. Je l'ai vu l'an dernier à Spa. Je suivais une Fiesta R5 dans une longue ligne droite. Je pensais pouvoir la rattraper facilement, mais je n'ai presque rien pu lui reprendre. Et au freinage, en virage et en motricité, les R5 sont plus efficaces. Je vais donc viser le titre en RGT. Mais je vais quand même essayer de me battre avec les R5. Un podium ici à Landen, ce serait bien !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK