Le Mondial MXGP débute en Argentine sans le champion en titre Jeffrey Herlings

Le Mondial MXGP débute en Argentine sans le champion en titre Jeffrey Herlings
Le Mondial MXGP débute en Argentine sans le champion en titre Jeffrey Herlings - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Le championnat du monde de motocross débute ce week-end en Argentine. Plus précisément en Patagonie où se sont rassemblés les meilleurs pilotes du monde... à l'exception de Jeffrey Herlings, le champion (en surclassement) en titre de la catégorie reine (MXGP) et vainqueur l'an dernier sur ce même circuit de Neuquen très apprécié de tous.

Le Néerlandais a officiellement annoncé son forfait cette semaine. Et pour cause: début février, celui qui, l'an dernier, avait dominé le Mondial MXGP comme rarement il l'avait été dans le passé, se fracturait le pied droit dans le sud de l'Espagne où il achevait sa préparation.

Opéré, plâtré, le pilote KTM a entamé une longue convalescence que nécessitait la fragilité de son état exposé à la violence des chocs des circuits. Cette défection ouvrait évidemment la porte à ses rivaux les plus ambitieux en MXGP. A commencer par les trois vainqueurs des épreuves préliminaires de février : l'Italien Antonio Cairoli (33 ans, septuple champion du monde en MX1 puis MXGP), le Français Romain Fèbvre et le Britannique Max Anstie. Mais d'autres ont, sans doute, fait preuve de prudence en l'occurrence dont nos compatriotes Clément Desalle et Julien Lieber. Sans oublier Jérémy Van Horebeek qui a finalement trouvé une place de choix auprès d'un team français (Honda SR). Et, enfin, le jeune Jago Geerts dont on attend qu'il justifie son grand potentiel en MX2 cette saison avant d'aborder la MXGP l'année prochaine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK