Desalle en quête du "disque rouge" à Villars-sous-Ecot

Clément Desalle
Clément Desalle - © www.suzuki-racing.com

Dix-sept ans après le bataille mémorable qui opposa Stefan Everts au Français Sébastien Tortelli, Villars-sous-Ecot retrouve l'ambiance des Grands Prix de moto-cross, ce week-end à l'occasion du GP de France, 8ème rendez-vous des championnats du monde MXGP et MX2.

Adossé au flanc d'un vallon jouxtant l'autoroute A36, le circuit vosgien, l'un des plus beaux de la saison, a fait peau neuve tout en conservant son dessin initial.

Dimanche dernier au soir de Matterly Basin, Clément Desalle s'était rapproché à 4 points du leader actuel du MXGP, l'Allemand Max Nagl. Leur duel sera orchestré avec le concours actif de Tonio Cairoli et de quelques ténors français Gautier Paulin et Romain Fèbvre, qui a gagné sa toute première manche en MXGP dimanche dernier. Le jeune équipier de Jérémy Van Horebeek (auteur d'une rentrée prudente en Angleterre) est en forme au point qu'une victoire en GP n'étonnerait plus personne. Inquiétudes, par contre, pour Kevin Strijbos pour qui il sera peut-être nécessaire d'observer un week-end de repos supplémentaire avant d'aborder le championnat national à Kester. Quant à Ryan Villopoto, nul ne sait réellement s'il reprendra le chemin des circuits à court terme.

En MX2, autre duel intéressant, celui qui opposera le Néerlandais Jeffrey Herlings au Suisse Valentin Guillod. Hormis Julien Lieber, les Belges seront moins concernés par le Top10. Brent Van Doninck, blessé au genou en Angleterre, fera l'impasse sur le GP de France. Damon Graulus pourrait le remplacer puisqu'il n'y aura pas d'épreuve, dimanche, en EMX250 catégorie qui lui laisse des perspectives de titre européen.

 

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK